ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > International union of forestry research
> PEFC
> Fédération Nationale des Chasseurs
> Canada Minestry
> Institut Géographique National
 
 
   Etude des stations
Tests d’une méthode de cartographie rapide des stations forestières


"L’étude des stations fait partie des compétences de base du forestier. Elle permet de mieux choisir les essences à introduire en reboisement, mais aussi de connaître les facteurs de croissance. Elle peut aussi intervenir comme critère de choix lors des martelages ou pour affiner le dosage des essences dans les dégagements. Actuellement, les cartographies de stations sont très rares en forêt privée. Plusieurs causes peuvent expliquer cela :
-  la loi n’impose pas l’étude des stations dans les PSG,
-  les compétences techniques (pédologie, botanique, géologie, autécologie) à mettre en oeuvre sont conséquentes et rares sont les propriétaires à pouvoir par eux-mêmes réaliser ce genre de travail,
-  les gestionnaires pratiquent peu dans ce domaine et perdent ainsi parfois des compétences acquises lors de leur formation initiale,
-  les outils (flores, catalogues des stations, référentiels pédologiques) mis à disposition ne sont pas toujours d’un abord simple ; ils varient énormément d’une région naturelle à l’autre (d’où un nouvel apprentissage à chaque fois), ils sont assez souvent difficiles à se procurer.
-  enfin, une cartographie est un investissement financier et rares sont les propriétaires à souhaiter spontanément le faire.

Pour contribuer à améliorer la connaissance des stations en forêt privée, une des solutions (parmi d’autres) est de proposer aux gestionnaires une méthode pour cartographier rapidement et de manière suffisamment fiable les stations. Les fondements de cette méthode proviennent du laboratoire de pédologie de l’université de Franche-Comté (Lucot et Gaiffe, 1994).

Pour mieux évaluer cette méthode de cartographie rapide, des tests ont été réalisés en Champagne-Ardenne. Ils avaient pour finalité :
-  d’estimer la validité de cette méthode à travers son application concrète sur des forêts représentatives de la diversité de conditions naturelles,
-  de recenser ses difficultés d’utilisation, de définir ses limites et de proposer d’éventuels ajustements.

Ce document synthétise les résultats des tests effectués. Il doit permettre d’annoncer le domaine de validité de la méthode ainsi que les conditions générales d’utilisation. Ces informations permettront ensuite d’initier d’éventuels programmes de développement à destination des gestionnaires forestiers (documentation spécifique, formation adaptée collective ou personnalisée, utilisation de sites de référence...).

Cette synthèse présente le protocole et les principaux résultats d’une étude conduite par le CRPF de Champagne-Ardenne sur la cartographie des stations forestières. Cette étude a permis d’élaborer les fiches pratiques présentées dans le document ci-dessous."


Source : Sylvain Gaudin - Site perso





Vimont Mathieu

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free