ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > Forêt privée française
> EFI
> Office National des Forêts
> Aprovalbois
> Géomatique
 
 
   Technologie du bois
Reconnaissance de certains bois


Voici les photos de quelques bois observés à la loupe binoculaire, avec leurs critères d’identification. Rien de tel pour se rendre compte de l’hétérogénéïté de ce matériau.

I Aulne glutineux : Alnus glutinosa

-  Présence de cernes d’accroissement : Bois de régions tempérées
-  Présence de vaisseaux : essence feuillue
-  Bois à pores diffus
-  Vaisseaux disposés par 1, 2 ou 3
-  2 types de rayons ligneux : fins et épais
-  Présence de tâches médullaires brunâtres (tissu parenchymateux de cicatrisation)

(JPG)

II Azobé : Lophira alata

-  Pas de cernes de croissance distincts : Bois tropical
-  Présence de vaisseaux
-  Vaisseaux groupés par 2 ou 3
-  Rayons ligneux invisibles à l’oeil nu
-  Parenchyme apotrachéal en bandes, abondant (formant des lignes claires, indépendemment de la position des vaisseaux)
-  Couleur très sombre
-  Ce bois coule dans l’eau car sa densité est plus grande que celle de l’eau (environ 1,3)

(JPG)

III Bouleau : Betula spp.

-  Présence de cernes de croissance
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores diffus
-  Rayons ligneux bisériés (2 couches de cellules de large), donc invisible à l’oeil nu
-  Vaisseaux souvent petits et groupés par 2

(JPG)

IV Châtaignier : Castanea sativa

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à zone initiale poreuse
-  Rayons ligneux unisériés (1 seule couche de cellules de large), donc invisibles
-  Vaisseaux disposés en vague dans le sens radial, dans le bois final

(JPG)

V Chêne : Quercus spp.

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à zone initiale poreuse
-  Rayons ligneux visibles à l’oeil nu, car très épais
-  Orientation radiale des vaisseaux du bois final
-  On peut distinguer les différents chênes à partir de la disposition du parenchyme

(JPG)

VI Douglas : Pseudotsuga menziesii

-  Cernes bien visibles
-  Pas de vaisseaux, mais des trachéïdes : essence résineuse
-  Transition brutale entre Bois Initial et Bois Final
-  Présence de canaux résinifères longitudinaux, surtout dans le bois final
-  On distingue bien les rayons ligneux à la loupe
-  Ponctuations picéoïdes dans les champs de croisement (ouverture à forme particulière, entre les trachéïdes et les rayons ligneux)

(JPG)

VII Erable sycomore : Acer pseudoplatanus

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores diffus
-  Vaisseaux petits et nombreux
-  Rayons ligneux fins, mais perceptibles et nombreux
-  Le dessin en face radiale donne une maillure fine et belle

(JPG)

VIII Frêne commun : Fraxinus excelsior

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à zone initiale poreuse
-  Vaisseaux du bois final disposés par 2 ou 3
-  Rayons ligneux invisibles à l’oeil nu

(JPG)

IX Hêtre : Fagus sylvatica

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores diffus
-  2 types de rayons ligneux : fins et épais (visibles)
-  Maillure très caractéristique (en face tangentielle, les rayons ligneux forment des tâches très visibles : cf photo)

(JPG)

X Merisier : Prunus avium

-  Présence de cernes de croissance
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores semi-diffus
-  Rayons ligneux visibles à l’oeil nu
-  Bois plutôt rouge

(JPG)

XI Movingui : Distemonanthus benthamianus

-  Pas de cernes de croissance distincts
-  Présence de vaisseaux
-  Vaisseaux souvent isolés
-  Rayons ligneux fins et invisibles à l’oeil nu
-  Parenchyme paratrachéal anastomosé finement, visible à l’oeil nu (le parenchyme forme des bandes qui relient finement les vaisseaux entre eux)
-  Bois jaune

(JPG)

XII Niangon : Tarrietia densiflora

-  Pas de cernes de croissance distincts
-  Présence de vaisseaux
-  Vaisseaux parfois par 2 ou 3
-  Rayons ligneux plurisériés, donc, visibles
-  Parenchyme paratrachéal juxtavasculaire, voire circumvasculaire (qui entoure finement le vaisseau)
-  Parenchyme apotrachéal en bandes
-  Bois plutôt collant

(JPG)

XIII Okoumé : Aukoumea klaineana

-  Aucun cerne ne se distingue
-  Présence de vaisseaux
-  Vaisseaux seuls, nombreux et de même taille
-  Rayons ligneux unisériés, donc invisibles
-  Bois très poreux, et plutôt léger

(JPG)

XIV Orme : Ulmus spp.

-  Présence de cernes d’accroissement
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à zone initiale poreuse
-  Vaisseaux du bois final disposés en zigzag, dans le sens tangentiel
-  Rayons ligneux plurisériés, et visibles

(JPG)

XV Peuplier : Populus spp.

-  Présence de cernes de croissance
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores diffus
-  Rayons ligneux unisériés, donc, invisibles
-  Vaisseaux seuls, ou par 2 ou 3

(JPG)

XVI Red Cedar : Thuja plicata

-  Présence de cernes
-  Bois composé de trachéïdes
-  Transition brutale entre Bois initial et Bois final
-  Pas de canaux résinifères
-  Odeur forte et très caractéristique

(JPG)

XVII Robinier faux-acacia : Robinia pseudacacia

-  Présence de cernes
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à zone initiale poreuse
-  Rayons ligneux invisibles à l’oeil nu
-  Disposition en zigzag des vaisseaux
-  Parenchyme paratrachéal abondant et visible à l’oeil nu
-  Couleur plutôt brune, orangée

(JPG)

XVIII Sapin : Abies spp.

-  Présence de cernes
-  Bois composé de trachéïdes
-  Transition progressive entre Bois initial et Bois final
-  Pas de canaux résinifères
-  Bois plutôt blanc et léger

(JPG)

XIX Tilleul : Tilia spp.

-  Bois à cernes distincts
-  Présence de vaisseaux
-  Bois à pores diffus
-  Vaisseaux par 1, 2 ou 3
-  Rayons ligneux invisibles à l’oeil nu

(JPG)




Thibaud Surini

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free