ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > Parcs naturels régionaux de France
> Natura 2000 France
> Ministère de l’agriculture
> Environnement Union Européenne
> Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux
 
 
   Dendrologie
Le Hêtre

"Fagus sylvatica"


(JPG)

(JPG)

(JPG)

Photographies prises au Parc de la Chantrerie - Nantes (44)

I Rappels botaniques

Systématique : Angiosperme de la famille des Fagacées, tribu des Fagoïdées

Hauteur : Pouvant atteindre 40 mètres

Port : Elancé, et petit houppier en régime de futaie. Il peut être sphérique s’il est isolé

Système racinaire : Traçant

Ecorce : Lisse et grise

Rameau : Présente une phyllotaxie alterne distique

Bourgeon : Pointu, allongé et fusiforme, brun

Feuille : Petite, ovoïde, pubescente à ses bords. La feuille est marcescente (pendante, mais reste accrochée au rameau durant l’automne)

Fruit : La faîne est un fruit sec tétraédrique, avec des picots, comportant 2 graines

II Aire naturelle

On le rencontre en Europe moyenne (on ne le trouve ni en Scandinavie, ni en Méditerranée), plutôt occidentale. En France, on le trouve beaucoup au Nord-Ouest, dans les Pyrénées, ou les massifs de l’est.

III Ecologie

Climat : S’adapte en climat montagnard, océanique à semi-océanique

Altitude : Inférieure à 1700 mètres

Précipitations : Supérieures à 750 mm par an

Résistance : Il résiste au froid, mais est sensible aux gelées tardives en climat océanique. Egalement sensible au vent à cause de son système racinaire peu ancré dans le sol.

Essence sciaphile : Elle nécessite un ombrage dans le jeune âge pour bien se développer par la suite.

Sol : Relativement indifférent, mais, craint l’hydromorphie et n’est pas productif sur les stations les plus pauvres.

Croissance : Plutôt rapide après l’installation. On peut récolter les hêtres à 100 ans. Ceci évite l’apparition du coeur rouge (voir la partie suivante)

Remarque : Le hêtre est polycyclique : il produit plusieurs pousses la même année, ce qui est à l’origine de son taux élevé de fourchaison.

Pathogènes spécifiques :

-  Le puceron laineux Phyllaphis fagi cause le déssèchement des feuilles, ce qui peut tuer les jeunes individus.

-  La cochenille Cryptococcus fagisuga est un puceron qui peut s’attaquer aux individus adultes. Si son action n’est pas mortelle, elle est souvent vecteur d’un champignon, nommé Nectria coccinea . Ce dernier est mortel, car il attaque le cambium.

IV Utilisation du Bois

Bois : Le bois est blanc et homogène. Le faire pousser vite évite son éclatement lors de son utilisation. De même, on évite le coeur rouge, qui est une coloration naturelle du duramen, non homogène, ce qui diminue sa valeur.

Utilisations : Contreplaqué, menuiserie intérieure, placages, chaises d’école...





Thibaud Surini

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free