ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > Région Wallonie
> INRA d’Avignon
> AFEPA
> WWF
> Cyber Acteurs
 
 
   Dendrologie
Le Bouleau pubescent

"Betula pubescens"


I Rappels botaniques

Systématique : Angiosperme de la famille des Bétulacées

Hauteur : Arbre de moyenne dimension : dans les 20 mètres de hauteur

Port : Peu large

Ecorce : Blanche et lisse à quelques lanières horizontales

Rhytidome : Laisse apparaître des profondes crevasses noires

Rameau : Fragile et pubescent pour les rameaux de l’année. La disposition des bourgeons est alterne spiralée sur le rameau

Bourgeon : Petit et présentant plusieurs écailles

Feuille : Petite, simple, triangulaire, légèrement pubescente (surtout en face inférieure) et dentée, mais longuement pétiolée

Fleur : Les fleurs sont des petits chatons

Graine : Toute petite et ailée (Le bouleau est cependant très fructifère)

II Aire naturelle

On le retrouve dans une bonne partie de l’Europe : Europe moyenne à Europe septentrionale (Taïga) ; ainsi, c’est le seul feuillu qui pousse convenablement en Scandinavie et dans des climats aussi rugueux. Il est surtout présent en façade atlantique, et absent de la région méditerranéenne

III Ecologie

Climat : Indifférent

Altitude : Etage de plaine et collines, à l’étage subalpin

Résistance : Supporte parfaitement le froid, mais craint l’ombre et la concurrence en général

Sol : Peut être très pauvre, mais doit être bien alimenté en eau (dans l’air ou dans le sol) : le bouleau s’adapte bien sur ses sols, souvent trop pauvres pour d’autres essences feuillues. C’est donc une essence frugale et pionnière, mais à caractère hygrophile, qu’on ne retrouve pas chez son cousin, le bouleau verruqueux Betula pendula

Croissance : Rapide

Longévité : 100 ans maximum

IV Utilisation du bois

Bois : Bois blanc à pores diffus, liés par 2 ou 3 en général et à rayons ligneux non visibles à l’œil nu

Utilisations : Bon bois de Papeterie, mais bois de feu moyen (le bois éclate et brûle vite) ; Utilisé en déroulage (contreplaqué) et en menuiserie...

En France, on traite souvent le bouleau en taillis car il rejette très bien et est peu longévif : les grumes sont donc généralement de petit diamètre





Thibaud Surini

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free