ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > Bariteau
> PEFC
> Ministère de l’écologie
> Ministère de l’écologie
> International union of forestry research
 
 
   Dendrologie
L’Epicéa commun

"Picea abies"


(JPG)

I Rappels botaniques

Systématique : Gymnosperme de la famille des Pinacées et tribu des Abiétés

Hauteur : Plus de 50 mètres

Port : Conique très régulier, assez étroit. Branches secondaires pendantes

Système racinaire : Traçant

Ecorce : Brune orangée, pelucheuse

Rameau : Beige/orangé clair à brun rougeâtre. Plein de picots

Bourgeon : Ovoïde, non résineux

Aiguille : Piquante, quadrangulaire, verte, sans raies blanches de stomates en face inférieure. Taille de 1 à 2 cm. Elles sont disposées tout autour du rameau

Cône : Pendant, tombe à maturité mais ne se désarticule pas. Long brun clair à écailles minces. Taille de 10 à 16 cm. Il a des bractées non visibles

Graine : Petite et ailée

II Aire naturelle

C’est un boréalo-montagnard. Aire naturelle en Scandinavie, Pays baltes, Russie... Egalement naturel en France, dans les massifs des Alpes et du Jura. C’est donc une espèce indigène aux étages montagnard supérieur et sub-alpin. Il a été implanté artificiellement dans bien d’autres régions françaises.

III Ecologie

Climat : Océanique, semi océanique, montagnard

Altitude : De 700 à 2000 mètres naturellement

Résistance : Froid ; peu sensibles aux gelées tardives

Sol : Plutôt calcifuge. Il supporte l’hydromorphie, les sols pauvres et riches. Il s’adapte donc bien sur sols acides. Réserve utile maximum du sol : 90 mm

Croissance : Régulière mais moyenne. Il pousse plus vite que le sapin pectiné en montagne, dans les conditions idéales pour les deux essences

Pathogène spécifique : Cortège parasitaire important surtout sur ses aires d’implantation (Ex : Fomès Heterobasidion annosum ; Scolytes ; Hylobe Hylobius abietis)

IV Utilisation du bois

Bois : Duramen blanc, très apprécié des papetiers ou des luthiers. Bonnes propriétés mécaniques si les cernes sont fins

Utilisations : Charpente, papeterie, lutherie pour ses bonnes propriétés acoustiques. Très fréquent sur le marché des Sapins de Noël





Thibaud Surini

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free