ii
accueil thématiques actualité plan du site contact
  photo flore liens
prive
 

 
> Aménagement
> Articles en Anglais
> Biologie végétale
> Botanique
> Dendrologie
> Dendrométrie
> Divers
> Ecologie
> Etude des stations
> Exploitation
> Jeux
> Législation
> Pédologie
> Sylviculture
> Technologie du bois
 
  :: Regroupement - Chapitre 1 : Le groupement forestier
:: Eaux potables et forêts protégées - The importance of forest protected areas to drinking water
:: Les rémanents d’exploitation
:: Le rôle des administrations locales dans la promotion de la gestion responsable des forêts
:: Déforestation
:: Le chène liège
:: Les Grands Erables
:: IFN-Instruction pour les mesures et observations de terrain des stations foretières
 
 
  > Sylvi-culture
> Environnement Union Européenne
> Office National des Forêts
> Site officiel de l’Union Européenne
> Faculté Universitaire des Sciences Agronomiques de Gembloux
 
 
   Etude des stations
Prise en compte du changement climatique dans les guides et catalogues de stations : première approche


"Les changements climatiques vont durablement bouleverser la manière de travailler des forestiers dans les années futures. En effet, les premières modélisations de l’évolution du climat indiquent que les changements à venir se feront à une échelle de temps très rapide au regard des durées de production forestière (Déqué, 2004). Partant de ce constat, il est impératif d’anticiper au mieux les évolutions afi n de limiter les problèmes. Plusieurs approches ont déjà été réalisées. L’aire climatique potentielle des grandes essences forestières françaises a, par exemple, été modélisée et cartographiée (Badeau et al. 2004). Ce travail permet de visualiser, à l’échelle du territoire national, les grandes évolutions que pourront connaître les peuplements et les essences qui les composent. Cette approche fort instructive reposant sur des variables climatiques régionales, elle ne peut donc prendre en compte les aspects stationnels locaux (topographie, réserve en eau, richesse minérale, mésoclimat...).

La station forestière est l’unité écologique de base sur laquelle s’appuient les forestiers pour tout ce qui concerne les essences (choix pour le renouvellement, dosage lors des martelages...) (Gaudin, 2006). C’est donc à son échelle que doivent être prises les décisions concernant les essences, notamment en termes de prévision face au réchauffement (Legay et Mortier, 2006 ; Six, 2006).

À l’occasion de la préparation d’un nouveau guide simplifié des stations concernant l’Argonne (région naturelle située aux confi ns de la Champagne-Ardenne et de la Lorraine), il a été décidé de tenter une première approche pour prendre en compte concrètement les changements climatiques à venir. Il est en effet désormais impossible de se contenter de simplement énumérer les essences présentes ou introduites usuellement. De même, se réduire à conseiller des essences à leur optimum stationnel actuel (Six, 2007 ; Aussenac et Guehl, 2005), même si cela relève d’un évident bon sens, ne sera sans doute pas suffi sant. Une réfl exion doit se faire pour vérifi er, au cas par cas, la bonne adéquation entre les essences et les stations. Une première approche est présentée ici."

Les changements climatiques annoncés risquent de fortement perturber les forêts. Les choix d’essences réalisés jusqu’à présent en considérant le climat constant ne sont plus d’actualité. Une première approche est proposée dans le document suivant pour intégrer le changement climatique dans les catalogues et les guides de stations.


Source : Sylvain Gaudin - Site perso





Vimont Mathieu

 
© Inforets 2007 - Vimont Mathieu - Tous droits réservés - Site développé avec SPIP hébergé chez Free